L'authentique passion du Lipizzan
Tél.: 06.80.57.28.96 - 01.30.54.42.57

Émail : info@france-lipizzan.com
 

 

LIPICA

Le haras de Lipica, fondé en 1580 est le berceau de cette plus ancienne race de culture, le Lipizzan. Depuis plus de 400 ans, Lipica élève ces chevaux fiers et élégants, faits pour le dressage classique, la haute école et l’attelage. Le haras a subi des guerres et des invasions, des incendies et des tremblements de terre. A plusieurs reprises, il a été évacué et a changé de nationalité. Des difficultés énormes de tous genres ont été surmontées. Lipica existe à nos jours !

Donner un nom à un poulain ou une pouliche, est une affaire de longue tradition. Un poulain reçoit deux noms, le premier nom de son père - qui est en même temps celui de la lignée - et celui de sa mère. Ainsi, le fils d’un étalon Maestoso s’appellera toujours Maestoso. Si la mère s’appelle Gaetana, notre poulain s’appellera Maestoso Gaetana. On voit donc du premier coup d’œil que le poulain descend en ligne directe de l’étalon fondateur de la lignée. En revanche toutes les lignées sont croisées par les mères. Dans notre cas, la jument Gaetana peut bien être une fille de Favory ou de Conversano par exemple. Une pouliche ne reçoit qu’un nom, le nom de la famille de juments dont elle fait partie. A ce nom est ajouté un chiffre romain qui indique la place chronologique de la pouliche dans cette famille. Ces chiffres font partie intégrante du nom.Si la mère de notre petit mâle s’appelait Gaetana XVIII, il s’appellerait alors Maestoso Gaetana XVIII. Il faut ajouter aux familles classiques de juments, la famille de Rebecca, qui était une pure arabe, née en 1914 à Vrbik, et dont une descendante fonda sa famille à Lipica après la seconde Guerre Mondiale sous le nom de Thais en 1942.


Marques
A l’âge d’un an, les poulains du haras de Lipica sont marqués d’un « L » sur la ganache gauche. Ce marquage est à la fois signe de l’origine du cheval et signe de pure race lipizzan. Depuis la deuxième Guerre Mondiale, les poulains sont également marqués de leur numéro d’enregistrement de naissance à l’emplacement de la selle, côté gauche. Ces numéros vont de 001 à 999, puis on reprend au 001.
Traditionnellement les étalons de l’Ecole Espagnole de Vienne ont toujours porté le « L », voilà pourquoi Piber marque aussi ses chevaux de cette lettre. Mais le « L » de Piber est légèrement plus petit que le celui de Lipica, la raison en étant que les têtes sont plus petites et plus fines qu’à Lipica.

Ce « L » était en même temps signe du haras et signe de propriété de l’Empereur d’Autriche ( voir le n° 10 de la Lettre FEL, la septième règle dans les instructions de Léopold Ier pour le directeur du haras : « notre signe »).

La marque de l’association nationale des éleveurs privés de Slovénie est une feuille de tilleul sur l’épaule gauche.

retour "les Haras"